27 février 2007

Biographie de Cristobal Balenciaga

Né en 1895 à Guétaria, une petite ville de pêcheurs, initié très tôt à la couture par sa mère ; il rêve déjà, à 10 ans, de parer les grandes dames de l’aristocratie. La passion donne des ailes ; poussé par cette admiration pour le « beau », sa timidité succombe quand il croise la gracieuse marquise de Casa Torrès, vêtue d’une robe couture : « J’en ferai bien autant moi aussi ! » L’audace et le savoir-faire du jeune homme, mis à exécution, paieront : il devient son petit protégé. À 13 ans, il réalise ainsi son premier tailleur. À 19... [Lire la suite]
Posté par Poirette à 04:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2007

Balenciaga

Cristobal Balenciaga, une élégance prédestinée. Maître incontesté de la Haute-Couture, surnommé par ses disciples « Le Couturier des Couturiers », il régna en dictateur pendant trente années (1937-1968) sur la mode parisienne et internationale. Trente années passionnées, entièrement dévouées à son Art, à cette lutte acharnée pour la perfection. Perfection, élégance, modernité ; trois maîtres-mots martelés dans la rigueur et l’ascétisme. Né en 1895 en Pays Basque espagnol, initié très tôt à la couture, il ouvre sa première maison... [Lire la suite]
Posté par Poirette à 01:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2007

Vintage, Magazine N°38, Fév-Mars 2007

Deux accroches possibles… Une pour les avertis : « Vintage », un mot que l’on ne présente plus, utilisé à foison, souvent à tort et à travers : « Craquez sur cette mini robe vintage et soyez dans le ton ! ». Caraco jersey immitation « Trente » 210 Euros, robe-manteau sixties 550 Euros, lunettes mouche seventies 170 Euros… Prix exorbitants, qualité médiocre, provenance anonyme douteuse, voici la nouvelle marque de fabrique « Vintage » du troisième millénaire. Le hic : l’année de fabrication n’est jamais mentionnée et le tissu... [Lire la suite]
Posté par Poirette à 01:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 février 2007

Denise Poiret, une femme libérée ?

Avant-propos C’est arrivé un matin de décembre, un de ces matins d’hiver frais et vivifiant. Vêtue à la « Poirette » dans un pantalon noir bouffant et des babouches assorties, je galopais, sans le savoir, à la rencontre d’une belle aventure. Qui se doutait que cette course effrénée me mènerait à la rencontre du plus éclectique des couturiers, cet homme que l’on surnomme, et pour cause : « Poiret Le Magnifique » ? Une rencontre « solaire », intimiste, passionnément vécue par l’entremise de sa très jolie femme et muse, Denise... [Lire la suite]
Posté par Poirette à 21:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]