picto_hair_du_temps

Une brève annonce pour vous convier à ma conférence sur "Le cheveu sous toutes les coutures" (suite à l'exposition "Hair du temps" à laquelle j'ai pu participer dans le catalogue d'exposition), qui aura lieu le jeudi 5 mars aux Archives départementales d'Aix en Provence, à 18h30.

" Depuis toujours, la chevelure féminine hante, fascine et taraude l’imaginaire masculin. Ornement des déesses, c’est elle qu’on dissimule farouchement. Quand il s’agit d’humilier les femmes, c'est à elle que l'on porte atteinte en priorité. En rendant compte des conclusions les plus récentes de la recherche en esthétique et en histoire contemporaine, les conférences proposées par les Archives départementales soulignent tous les enjeux et toutes les ambiguités qui s'y dissimulent ou que l'on y cache.
Jean-Noel GUERINI
Président du Conseil général

En lien avec l'exposition Hair du temps, présentée du 17 janvier au 29 mars 2009 à la Galerie d'art du Conseil général, les Archives départementales programment deux rencontres :

Jeudi 5 mars, 18 h 30
A partir de l'exposition Hair du temps
Conférence de Marlène Van de Casteele

Marlène Van de Casteele axera sa réflexion sur le caractère mystique de la chevelure, en tant que parure sacrée. Elle évoquera au fil des siècles l'évolution stylistique des coiffures, à la fois accessoires de mode et miroirs de la condition féminine. Elle montrera que certaines images de vêtements et certains trompe-l'oeil peuvent détourner le cheveu, pour mieux s'en amuser et dénoncer les failles de nos sociétés.

Marlène Van de Casteele a travaillé avec Olivier Saillard à la mise en place de l'exposition Christian Lacroix, Histoires de mode proposée en 2007 au Muśee de la Mode et des Arts Décoratifs (Paris, UCAD). Elle rédige actuellement quelques unes des notices du Dictionnaire des créatrices qui sera publié par les Editions des Femmes. Pour le catalogue de l'exposition Hair du temps (éditions Silvana), elle a rédigé l'article "La coiffure : accessoire des modes".

Seconde rencontre :
Jeudi 26 mars, 18 h 30
A propos des femmes tondues de la Libération.
Présentation par Fabrice Virgili du film de Jean-Paul Carlon Tondues en 44, suivie par la projection du documentaire (52), Productions du Lagon, La Ciotat).

Fabrice Virgili, chargé de recherches au CNRS, est membre du laboratoire IRICE (Identités, relations internationales et civilisations de l'Europe) à l’université "Paris 1 Panthéon Sorbonne. Ses recherches concernent l'effet des guerres mondiales sur les relations entre hommes et femmes.
Il a notamment publié "La France "virile". "Des femmes tondues à a Libération" (Paris: Payot, 2000) et co-dirigé avec L. Capdevila,  F. Rouquet et D. Voldman, deux ouvrages parus respectivement en 2003 (Hommes et femmes dans la France en guerre, 1914-1945, Payot) et en 2007 (Amours, guerres et sexualité, Gallimard). Il vient de publier chez Payot "Naitre ennemi" : les enfants des couples franco-allemands nés pendant la seconde guerre mondiale. Il a été le conseiller historique de Jean-Pierre Carlon pour son film "Tondues en 44".

Exposition Hair du temps :

Site : www.cg13.fr (pour télécharger le dossier de presse de l'exposition)

"Pour ouvrir la saison 2009, la Galerie d’art du Conseil général a invité un passionné et fin connaisseur de l’univers de la mode et des créateurs, créateur lui-même, commissaire d’expo, historien de la mode, conseiller artistique, chargé de mission au Musée de la Mode et du Textile...

Olivier Saillard a imaginé et conçu une exposition qui revisite la place du cheveu dans l’univers de la mode, de la féminité, de l’art :

« Asymétriques, longs ou courts, bouclés ou défrisés, les cheveux d’une femme, autant que sa garde-robe sont le papier carbone d’une époque.

Ils servent l’incarnation d’une féminité suprême jamais passée de mode ou au contraire sont le symbole d’une suppression violente des droits à la féminité quand ils ne sont pas une revendication de garçonnes proclamées ».

A travers des pièces de couturiers (Jean-Paul Gaultier, Christian Lacroix, Martin Margiela, notamment mais aussi Givenchy, Schiaparelli), à travers les créations originales de coiffeurs de podium comme Odile Gilbert, de photographies de Katarina Jebb, par exemple et de vidéos des années 60, l’exposition Hair du temps interroge sur la place décorative et inquiétante du cheveu dans la mode et dans l’art contemporain." "

INFORMATIONS PRATIQUES :

Exposition du 17 janvier au 29 mars 2009
Commissariat d’exposition : Olivier Saillard assisté de Géraldine Sommier

Catalogue : Silvana editoriale
Textes : Olivier Saillard, Géraldine Sommier, Marlène Van de Casteele

Galerie d’art du Conseil général des Bouches-du-Rhône
Hôtel de Castillon
21 bis cours Mirabeau
13100 Aix-en-Provence
Tél:04 42 93 03 67 - Fax :04 42 27 54 23

Entrée libre
Ouvert tous les jours sauf le lundi,de 9h30 à 13h00 et de 14h00 à 18h00
Visite commentée gratuite sur rendez-vous dans la limite des places disponibles.