27 février 2007

Edito Magazine, N°38 (Fév-Mars 07)

"On peut être lassé par cette faiblesse des médias pour la peoplelisation express, tous domaines confondus, dans laquelle le nom l'emporte sur le faire. Y compris les marques, redevenues des noms, privilégient le savoir vendre au savoir-faire. Et au petit jeu de la célébrité, les marques l'emprtent toujours sur ceux qui les animent. Dior sera toujours plus fort que Galliano, Saint-Laurent que Pilati, etc. Mais, à la différence des people instantanés et médiatiques, dont le nom disparaît aussi vite qu'il est apparu, pour une... [Lire la suite]
Posté par Poirette à 05:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 février 2007

Le Grand Prix de Normandie

    C’était le 11 mai 2005. Hôtel Drouot. Salles 5 et 6.     Tous s’affairaient à l’ouverture de l’exposition publique de la vente « Denise Paul Poiret » Une collection intimiste qui, huit décennies plus tard, se retrouvait sous les feux de la rampe.Ultime étape d’une aventure livresque, les vêtements rejoignaient leur podium, les accessoires leur vitrine. Et j’en découvrais encore. Pas un jour ne s’égrenait sans qu’une apparition surprise ne me fasse vibrer. Toute à ma curiosité émotive, je mirais... [Lire la suite]
Posté par Poirette à 04:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 février 2007

Mémoire d'études : "Denise Poiret, une femme libérée ?"

Introduction: Paul Poiret. Une détonation. Deux initiales explosives propulsées au rang de « Créateur phare du XXe siècle », deux noms communs, Paradoxe et Liberté, pour définir une personnalité, elle, peu commune. Il est celui qui a décorseté la femme pour ensuite l’entraver, simplifié la ligne pour la révolutionner, vivifié les couleurs pour les entrechoquer, parfumé les décolletés pour une sensualité personnifiée, décoré les intérieurs de fleurs et de gaieté… Couturier, mécène, décorateur, comédien, peintre du dimanche,... [Lire la suite]
Posté par Poirette à 04:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 février 2007

Lexique Balenciaga

- Les lignes : tonneau, Baby Doll, Queue de paon, dos basculé - Les nouvelles matières : gazar (sorte de raphia de soie), cracknyl… qui étonnent par leur souple rigidité. - Les fournisseurs : Abraham, Léonard, Bucol… - Les chapeaux : La modiste Legroux (1943-44), le pill-box (1953), toques chinoises et capelines andalouses. - Les bijoux : Gripoix, Goossens, Roger Jean-Pierre… - Les parfums : Le Dix (1946), La Fuite des heures (1949), Quadrille (1955) - Les références historiques: la Renaissance espagnole avec Goya (les... [Lire la suite]
Posté par Poirette à 04:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 février 2007

Site Internet Balenciaga

Le couturier doit être « Architecte pour les plans, sculpteur pour la forme, peintre pour la couleur, musicien pour l’harmonie et philosophe pour la mesure. » Cristobal Balenciaga « ARCHITECTE POUR LES PLANS » « Quand la charpente est bonne, on peut construire ce que l’on veut. » C.Balenciaga « Il travaillait avec des équerres sur ses patrons, avec des points de repères aussi précis que sur une épure. » poursuit Givenchy. Couper, tailler, monter en toile, coudre ; il n’est pas une étape que le couturier perfectionniste ne... [Lire la suite]
Posté par Poirette à 04:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 février 2007

Biographie de Cristobal Balenciaga

Né en 1895 à Guétaria, une petite ville de pêcheurs, initié très tôt à la couture par sa mère ; il rêve déjà, à 10 ans, de parer les grandes dames de l’aristocratie. La passion donne des ailes ; poussé par cette admiration pour le « beau », sa timidité succombe quand il croise la gracieuse marquise de Casa Torrès, vêtue d’une robe couture : « J’en ferai bien autant moi aussi ! » L’audace et le savoir-faire du jeune homme, mis à exécution, paieront : il devient son petit protégé. À 13 ans, il réalise ainsi son premier tailleur. À 19... [Lire la suite]
Posté par Poirette à 04:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2007

Balenciaga

Cristobal Balenciaga, une élégance prédestinée. Maître incontesté de la Haute-Couture, surnommé par ses disciples « Le Couturier des Couturiers », il régna en dictateur pendant trente années (1937-1968) sur la mode parisienne et internationale. Trente années passionnées, entièrement dévouées à son Art, à cette lutte acharnée pour la perfection. Perfection, élégance, modernité ; trois maîtres-mots martelés dans la rigueur et l’ascétisme. Né en 1895 en Pays Basque espagnol, initié très tôt à la couture, il ouvre sa première maison... [Lire la suite]
Posté par Poirette à 01:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2007

Vintage, Magazine N°38, Fév-Mars 2007

Deux accroches possibles… Une pour les avertis : « Vintage », un mot que l’on ne présente plus, utilisé à foison, souvent à tort et à travers : « Craquez sur cette mini robe vintage et soyez dans le ton ! ». Caraco jersey immitation « Trente » 210 Euros, robe-manteau sixties 550 Euros, lunettes mouche seventies 170 Euros… Prix exorbitants, qualité médiocre, provenance anonyme douteuse, voici la nouvelle marque de fabrique « Vintage » du troisième millénaire. Le hic : l’année de fabrication n’est jamais mentionnée et le tissu... [Lire la suite]
Posté par Poirette à 01:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 février 2007

Denise Poiret, une femme libérée ?

Avant-propos C’est arrivé un matin de décembre, un de ces matins d’hiver frais et vivifiant. Vêtue à la « Poirette » dans un pantalon noir bouffant et des babouches assorties, je galopais, sans le savoir, à la rencontre d’une belle aventure. Qui se doutait que cette course effrénée me mènerait à la rencontre du plus éclectique des couturiers, cet homme que l’on surnomme, et pour cause : « Poiret Le Magnifique » ? Une rencontre « solaire », intimiste, passionnément vécue par l’entremise de sa très jolie femme et muse, Denise... [Lire la suite]
Posté par Poirette à 21:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]