- Les lignes : tonneau, Baby Doll, Queue de paon, dos basculé

- Les nouvelles matières : gazar (sorte de raphia de soie), cracknyl… qui étonnent par leur souple rigidité.

- Les fournisseurs : Abraham, Léonard, Bucol…

- Les chapeaux : La modiste Legroux (1943-44), le pill-box (1953), toques chinoises et capelines andalouses.

- Les bijoux : Gripoix, Goossens, Roger Jean-Pierre…

- Les parfums : Le Dix (1946), La Fuite des heures (1949), Quadrille (1955)

- Les références historiques: la Renaissance espagnole avec Goya (les dentelles et rubans), Zurbaràn (robes du soir et cape) ; le Second Empire (les robes mousseuses),

- La boutique : évolution de la décoration des salons (1937 : style art nouveau, jusqu’à 1949 : par Cristos Bellos et vitrines Janine Janet)

- Les clientes : l’aristo (la duchesse de Windsor, la comtesse Mona Bismarck, Pauline de Rothschild), les actrices…

- Les fidèles collaborateurs : la terrible Melle Renée, le tailleur Denis, Fernando Martinez

- Les amis : Madeleine Vionnet, Coco Chanel, Givenchy, Marie-Louise Bousquet, Bettina Ballard, Miro…

- Les mannequins : La fétiche Colette, la plus âgée Solange, la métissée Taïga, l’australienne Dany…

- Les évènements :

• le cinéma : Trois de Saint-Cyr (1938) , L’Air du Temps de Marcel Carné, Anastasia avec Ingrid Bergman (1956), Le Testament d’Orphé (1959) et Orphée en 1963 de Cocteau)

• le théâtre (1941 : habille Alice Cocéa), collabore au Théâtre de la Mode (1945)

• les récompenses : reçoit la légion d’honneur (1959) mais refus d’intégrer la Chambre syndicale de la haute-couture.

• les commandes : espagnoles, mariages princiers (1960 : Reine Fabiola) + françaises : crée les uniformes des hôtesses Air France (1968)